EnglishEspañol / Português

NOlympics LA et la route vers 2028: Une plate-forme pour changer le dialogue & pour gagner

Sept13 Platform 1b.jpg

La coalition NOlympics LA apporte un autre point de vue sur les Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028, puisque ces derniers détruisent des communautés, et tuent des villes. Quel que soit le succès avec lequel ils sont exécutés, ces Jeux exposeront des dizaines de milliers d'Angelenos à des risques incalculables et nourriront des problèmes qui dévastent et détruisent d’ores et déjà la composition de nos communautés, tout en nous privant des ressources dont nous avons besoin pour améliorer notre ville. Notre but reste celui de stopper les Jeux Olympiques.

Malgré le fait que le CIO ait attribué à LA la candidature pour accueillir les Jeux d'été en 2028, la bataille n'est pas terminée. Le maire de Los Angeles, son conseil municipal et le comité de candidature ont tous été complices de ce simulacre. Ils ont accepté l'offre du CIO sur l’hypothèse erronée «d’améliorer le niveau de vie» des résidents de Los Angeles, en utilisant les sports de la jeunesse comme un pansement pour nos crises urbaines. Mais pour les communautés, les activistes et les organisateurs de LA, le dialogue ne fait que commencer. L'idée que «LA aura les Jeux Olympiques d'une façon ou d'une autre» n'est pas nécessairement vraie, car de nombreuses opportunités existent encore pour intervenir et les stopper définitivement.

Comme l’avait anticipé la coalition NOlympics LA, l'offre controversée de 2028 a été précipitée d'une manière profondément antidémocratique, uniquement en connaissance de cause des voix et intérêts de quelques figures puissantes qui bénéficieront directement des Jeux Olympiques, sans assumer aucun risque personnel. Il s’agit là d’un processus bâclé, accablant et condescendant, qui passe sous silence les habitants de Los Angeles malgré des préoccupations sérieuses et une litanie de questions sans réponses. Nous cherchons à renverser cette vague de politique locale antidémocratique et pro-capitaliste qui définit l'ère Garcetti, alors qu'il tente d'utiliser le cheval de Troie des Jeux Olympiques pour faire avancer ses grandes ambitions politiques tout en donnant les clés de la ville aux développeurs et leurs intérêts commerciaux.

En allant de l'avant, NOlympics LA cherche à démêler la toile de l'avidité antidémocratique qui motive la candidature, le conseil municipal, notre maire et le CIO. Nous contestons leur décision de placer nos communautés déjà vulnérables à un risque plus élevé de décès, de déplacement, de déportation et de détention. Une partie de nos efforts continus consiste à adopter l'approche opposée de l'offre de 2028, en délibérant d'une façon réfléchie et de toute bonne foi avec les Angelenos.

Nous continuerons à lutter bec et ongles pour un meilleur Los Angeles, au lieu de permettre à l'élite de décider de l'avenir de notre ville, et tout en utilisant les Jeux Olympiques pour exposer les problèmes urgents auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui.

Notre coalition du pouvoir. Mais cela ne vient pas des réunions privées et des processus opaques. Notre pouvoir est collectif et il est démontré publiquement. C'est pourquoi nous continuerons d'avoir des échanges avec les communautés de Los Angeles sur les Jeux et les problèmes déjà existants qui ne seraient qu’exacerbés d’avantage si Los Angeles était en effet une ville d'accueil.

Tandis que nous construisons et renforçons les relations et le pouvoir nécessaires pour arrêter les Jeux par une grande variété de tactiques et de campagnes (qui incluent également la construction d’échanges relationnels nationaux et transnationaux), nous travaillerons également à sculpter un Los Angeles différent ; l'un avec des conditions matérielles grandement améliorées pour ceux qui sont actuellement les plus vulnérables et les plus marginalisés. Nous avons bien l'intention d'arrêter les Jeux, mais —dans le même temps—nous voulons également réimaginer Los Angeles comme un endroit qui ne serait plus jamais favorable à inviter et à accueillir une catastrophe comme les Jeux Olympiques.

Alors que nous progressons, notre coalition se concentrera sur les points suivants, s’exprimant plus en détail via des campagnes spécifiques, des actions et des événements:

1. Insistons sur les logements, pas les jeux

Les Jeux Olympiques ont accéléré la gentrification et le déplacement dans tous les Jeux contemporaines, et Los Angeles est déjà en pleine crise du logement. L'histoire a déjà démontré que les Jeux olympiques augmenteront une population de sans-abris déjà grandissante (maintenant proche de 60 000), mais le conseil municipal et le maire n'ont rien fait pour atténuer cette peur, ignorant nos préoccupations en supposant que LA va «réduire» la crise d'ici 2028, ou que les Jeux inspireront quelqu'un pour le résoudre. Bien que l'arrêt des Jeux olympiques ne résoudra pas le problème, nous refusons de laisser notre ville accueillir un spectacle d'une telle ampleur alors qu'il y a tant de gens sans logements sûrs et sans accès égal à la vie et aux processus urbains.

2. Mettons fin à la militarisation de la police et repensons radicalement l'application de la loi

Du point de vue de la sécurité et du maintien de l'ordre, les Jeux olympiques menacent certaines de nos communautés les plus vulnérables: les immigrants, les anciens détenus, les travailleuses du sexe, les sans-abris, les personnes handicapées, les personnes de couleur à faible revenu, etc. Les Jeux olympiques criminalisent d’avantage les sans-abris et privatisent l'espace public. Et à LA, ils renforceraient l'appareil militaire et la coordination qui existent déjà, que ce soit entre l'application de l'immigration et des douanes (ICE) et les agences locales via les protocoles de l'événement national de sécurité spéciale (NSSE) ou en aidant à développer son programme de drones.  Les Jeux Olympiques menacent toujours de créer une poudrière de toute agitation raciale ou sociale qui existe déjà; deux exemples évidents étant les Jeux Olympiques de 1984 qui ont contribué à alimenter les incendies de l'Insurrection de 1992 et les meurtres de masse de 1968 à Mexico. Nous voulons utiliser notre pouvoir et l'effet de levier pour réimaginer la relation entre l'application de la loi et les citoyens pour tous les Angelenos.

3. Créons une démocratie locale plus transparente et plus responsable

Nous chercherons à créer des interventions et des forums plus démocratiques pour impulser la démocratie dans les débats, même si les personnes en contrôle sont désintéressées par la notion de discours public. Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour créer des mécanismes démocratiques de surveillance et de responsabilisation de nos fonctionnaires, et ces derniers nous entendront et nous verront grandir au fil du temps. Cela comprend la construction d'un dialogue et de relations tangibles avec les Angelenos de Long Beach à la Vallée, de Claremont à la côte, à partir d'un ensemble incroyablement diversifié de communautés, d'expériences et de défis - un niveau d'engagement auquel nos élus semblent opposés. Le comité de candidature représente des intérêts commerciaux privés qui ne sont responsables de personne, mais c'est le devoir de nos élus d'informer et d'éduquer le public sur les risques potentiels, de solliciter leurs commentaires et de les écouter. En toute bonne foi, nous ferons de notre mieux pour engager le dialogue avec le plus grand nombre possible de personnes, au moyen d'événements, de forums, de mairies, de démarchage (téléphonique et en personne) et de toutes les occasions de répondre aux préoccupations et aux questions que le comité de candidature n'a jamais permis.

Nous aurons un échange public avec n'importe qui, n'importe quand, n'importe où.

Alors, discutons.

NOlympics LA
13 Septembre 2017